Demain retrouver la joie des classes de découvertes

Tous les ans, plus de 1,2 millions d’enfants et jeunes partent en colonies pendant les vacances. Chaque année scolaire, plusieurs centaines de milliers d’enfants partent, avec leurs enseignants, en classes de découvertes.

Classes de découvertes, classes transposées, classes de neige, classes de mer, voyages scolaires… Le jour d’après passe par le retour de ces séjours inoubliables pour les enfants et pour leurs enseignants.

Alors que l’année scolaire n’est pas encore terminée, les enseignants cogitent déjà sur l’année à venir. C’est maintenant que naissent les projets de voyages pour l’an prochain. Si vous êtes professionnels du tourisme en région, c’est maintenant que vous pouvez communiquer pour les aider à choisir.

La classe de découverte. Une occasion de s’ouvrir sur le monde et sur les mille visages de la France

Les classes de découvertes permettent aux élèves des écoles maternelles et élémentaires de s’extraire du contexte habituel de la classe. Elles permettent aux enfants et à leurs enseignants de rompre la routine et de s’ouvrir sur le monde. Les élèves conjuguent leurs apprentissages habituels avec des activités sportives et d’éveil.

Il s’agit d’un formidable prolongement pédagogique orienté vers l’observation et l’expérience.

C’est aussi une expérience de vie communautaire très riche qui les fait sortir de leur cercle familial et gagner en autonomie. C’est un moment privilégié d’apprentissage et un des grands temps forts de la scolarité des enfants.

Professionnels du tourisme en région, aidez les enseignants à se projeter

Ces derniers mois ont été difficiles pour les organismes d’accueil collectifs et les professionnels du tourisme. On peut cependant miser sur l’envie des enseignants de se lancer dès que possible dans des projets de classes de découvertes et autres séjours éducatifs. Eux, plus que tout autre, sont conscients des dégâts causés par l’isolement et le manque d’échanges des enfants. Des jeunes qui ont besoin de retrouver des loisirs, de retrouver la nature, de se reconnecter ensemble, d’échanger à nouveau, dans un climat moins anxiogène que celui de ces derniers mois.

Organiser une classe de découverte ou une classe transplantée quand on est enseignant n’est pas une mince affaire. Il faut définir un projet pédagogique, élaborer le projet et le budget, obtenir l’autorisation de partir et bien communiquer avec les familles. C’est en les aidant à répondre à tous ces problèmes que vous arriverez en tant que professionnel du tourisme à les faire choisir votre offre. Kits pédagogiques, exemples donnant à voir, témoignages de pairs, articles, lettres d’information spéciales…Il y a de nombreux outils efficaces à votre disposition du moment… que vous arrivez à toucher la bonne cible.

 

C’est maintenant que les classes de découvertes se préparent

C’est le moment d’investir dans une communication ciblée à destination des enseignants et des professionnels de l’éducation. Beaucoup d’enseignants vous le diront. C’est en mai/juin, que l’on commence à se projeter, à cogiter sur la classe de l’année d’après. C’est dans cette période que se font les compositions des classes et les projets pluridisciplinaires.
Comment toucher les enseignants en cette période particulière ? Optimisez vos investissements et demandez conseil à Com d’habitude publicité, la régie spécialisée éducation. Nous avons l’expérience, la connaissance du secteur et les meilleurs supports pour des campagnes multi-médias gagnantes.