Un plan de relance continuité pédagogique pour développer le numérique éducatif dans les écoles primaires

Un plan de relance continuité pédagogique pour développer le numérique éducatif dans les écoles primaires

Ce ne sont pas moins de 105 millions d’euros qui vont être mobilisés par le gouvernement pour cet appel à projets national qui cherche à soutenir la généralisation du numérique éducatif pour l’ensemble des écoles élémentaires et primaires (cycles 2 et 3) qui n’ont pas atteint le socle numérique de base. Une opportunité à saisir pour tout le secteur de l’éducation.

Il s’agit d’un coup d’accélérateur au plan numérique pour l’éducation qui date de 2015 et dont on vient de connaître les premières évaluations.

Il faut dire que la COVID est passée par là avec les difficultés que l’on sait à assurer la continuité pédagogique au pied levé. Le plan de relance présenté par le Gouvernement vise à contribuer à la généralisation du numérique éducatif et d’assurer la continuité pédagogique et administrative dans TOUTES les écoles. Autrement dit, il s’agit de réduire les inégalités scolaires et de participer à la lutte contre la fracture numérique.

Qui est concerné par ce plan de relance continuité pédagogique

Ce plan de relance continuité pédagogique vise l’ensemble des écoles élémentaires qui n’ont pas atteint le socle numérique de base. Écoles publiques mais aussi les classes sous contrat des écoles privées.

 Les projets présentés doivent être construits conjointement par les collectivités locales concernées et les équipes pédagogiques. Seront prioritaires les écoles non encore équipées du socle numérique de base (vidéoprojecteur ou TNI et poste informatique dans la classe, packs de tablettes mutualisés pour les élèves, équipement numérique de l’école et du bureau de direction..)

Quels types d’investissements sont concernés par ce plan de soutien au numérique éducatif ?

Il y a deux volets principaux. Les investissements en équipement en matériel et réseau informatique d’un côté avec 3500 € subventionnable par classe et de l’autre les achats de services et ressources numériques.S’ajoute à cela un dernier aspect  pour cofinancer l’accompagnement à la prise en main des matériels, des services et des ressources numériques.

L’aide de l’état n’est pas négligeable. Elle sera comprise entre 50% et 70% selon la nature de la dépense et le montant engagé par la collectivité. Autre point très positif, la constitution et le dépôt des dossiers ont été simplifiés. On est très loin des usines à gaz auxquelles on est confrontées parfois. La date limite du dépôt des projets est fixée au 31 mars.

Le ministère propose un tutoriel pour candidater plutôt bien fait ici. Vous trouverez le dossier de candidature là.

Une bonne nouvelle pour les entreprises du numérique éducatif

Ce plan de relance continuité pédagogique est une bonne nouvelle pour toute la communauté éducative. C’est aussi, évidemment, une excellente nouvelle pour toutes les entreprises de l’éducatif numérique qu’elles interviennent dans le domaine du matériel ou des logiciels ou ressources en ligne. À condition bien sûr de se rappeler au bon souvenir des décideurs dans les villes et dans les écoles. Com d’Habitude Publicité, la régie spécialisée éducation, peut vous proposer un dispositif de communication performant en un temps record associant les blogs d’enseignants les plus influents et sites pédagogiques du primaire ainsi que  les sites de référence consacrés au numérique éducatif comme Les Outils Tice, LudoMag ou Tice-Education. Contactez-nous au 05 55 24 14 03 ou par mail contact@comdhabitude.fr

Encore plus d'actualités ?

Afin de recevoir nos newsletters,
merci de compléter le formulaire ci-dessous :

Identité(Nécessaire)
Votre société :
Votre fonction :
Votre e-mail :
Votre téléphone :
RGPD(Nécessaire)
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.