Marques et entreprises à l’école, quels enjeux, quelle éthique ?

Comdhabitude Publicité - lecture

Marques et entreprises à l’école, quels enjeux, quelle éthique ?

C’est un sujet récurrent à chaque rentrée scolaire : en France, les marques et les entreprises rentrent-elles à l’école pour y promouvoir leurs marques et pousser à la consommation (ou surfer sur l’influence des enfants sur leurs parents lors du remplissage du caddie) ? Interventions en classe, kits pédagogiques, jeux, événements,… Il y a-t-il vraiment danger de publicités déguisées dans les écoles, collèges et lycées de notre pays ? 

Que dit le ministère ? 

Il n’existe pas de loi interdisant aux entreprises et marques d’intervenir à l’école. C’est un code de déontologie qui l’encadre. Il ne peut y avoir de démarchage commercial à l’école bien entendu, mais l’école -et surtout l’enseignant – sont libres de choisir les partenariats et outils pédagogiques qu’ils souhaitent. Le respect de la déontologie est donc laissé au bon vouloir de la marque et au jugement de l’enseignant. Cette responsabilité partagée est-elle respectée ? Com d’habitude, régie spécialisée dans l’éducation depuis 15 ans connaît parfaitement ce sujet et l’affirme : oui, les marques et entreprises sont attentives à ce qu’elles diffusent, oui les enseignants sont capables de juger de la pertinence des outils et interventions qui leur sont proposés. Et oui, il est arrivé que certaines entreprises ou marques dépassent la ligne… mais cela n’a pas duré. L’école française veille et les enseignants sont effectivement de bons juges pour dire « stop » et le « retour de bâton » a vite calmé les ardeurs marketing de ceux qui ont essayé. Et tant mieux ! Contrairement à certaines écoles américaines, on n’apprend pas à lire avec des menus de pizzas dans l’école de Jules Ferry, ouf ☺

Qu’en dit le principal syndicat d’enseignant de France ?

La relation école-entreprise, des échanges indispensables 

Aujourd’hui, ceux qui souhaiteraient interdire la relation école-entreprise ne sont pas nombreux… D’une part parce que l’intervention d’entreprises, de personnes extérieures présentant leur métier, les témoignages de chefs d’entreprises féminines lors de semaine événementielle par exemple sont encouragés par l’Éducation nationale ! Comment parler Parcours Avenir, entreprise, projet (en technologie), économie, orientation sans s’appuyer sur des testimoniaux et des échanges avec les jeunes et des experts métier ? Dès le collège, l’intervention de l’entreprise dans les classes est très appréciée des enseignants et de leurs élèves ! D’autre part, sur de nombreux sujets – notamment de sensibilisation – les enseignants recherchent des ressources précises (chiffres, recherche et développement, connaissance technique, schémas) ou innovantes (vidéos, serious game, …) sur lesquelles les entreprises sont indispensables, car elles ont tout simplement, là encore, l’expertise. 

Comdhabitude publicité - crayon couleur

L’éthique, une responsabilité partagée

Pour que nos enfants ne soient pas soumis à des messages commerciaux, les règles essentielles qui devraient être appliquées consistent :

  • Pour les kits pédagogiques : à ne pas mettre de marque dans les documents à destination des élèves ! Dans ce cas quel est l’intérêt de l’entreprise à diffuser des kits pédagogiques clés en main et gratuits ? À montrer que la responsabilité sociétale et environnementale n’est pas un vain mot et que les fondations ne sont pas (seulement) des outils de défiscalisation ! L’entreprise n’a pas qu’une mission économique et d’emploi. Elle a une responsabilité vis-à-vis de la société. Certaines l’ont compris et agissent vraiment : à l’école, mais pas seulement : dans les quartiers défavorisés, dans les prisons … 

Pour les interventions en milieu scolaire : 

  • On veille à ne pas faire de prosélytisme. Par exemple en tant qu’entrepreneur, on intervient en simple témoin, pour partager une expérience ; on n’est pas là pour dire qu’il faut être entrepreneur ou donner des leçons ou porter un jugement sur les orientations des élèves.
  • Énergie, alimentation … le discours des intervenants doit être encadré et vraiment pédagogique. On parle de faits, de faits prouvés scientifiquement, on s’appuie sur des références (le PNSS par exemple)… l’intervenant n’est pas là pour opposer les sources d’énergie ou les aliments ! 

Comment faire au mieux si l’on veut sensibiliser les jeunes générations ? 

Éducation à la santé, sécurité routière, respect de l’environnement…Comment faire acquérir les bons comportements à l’école ? Nous en parlions encore tout récemment dans un autre article.

Comment faire savoir aux enseignants que vous proposez des outils (éthiques ) destinés aux enseignants ? 

Utilisez les bons canaux. Bannières sur les sites internet dédiés aux enseignants, presse spécialisée, marketing d’influence avec les edu-influenceurs, newsletters et emailings… pour avoir une campagne de communication efficace dans l’univers de l’éducation faites appel à de vrais spécialistes du secteur. Contactez Com d’Habitude au 05 55 24 14 03 ou par mail contact@comdhabitude.fr